Search Engine Optimization en 7 étapes

Rue, par Clem's Web http://theclemsweb.free.fr/

SEO (Search Engine Optimization) est un terme que l’on rencontre souvent sur les blogs et sites traitants du web. Il recouvre toutes les techniques destinées à améliorer la visibilité de sites dans les moteurs de recherche, en général Google. Je vais présenter ici quelques techniques glânées au fil de mes surfs sur le web et lectures.

1) Des titres de pages percutants

Le titre d’une page, contenu entre les balises <title> et </title>, est l’un des éléments les plus importants. Il faut que le titre contienne des mots clés forts, qu’il résume le contenu de la page et qu’il donne envie à une personne de cliquer pour lire l’article dans son intégralité. Dharmesh Shah, dans son livre Inbound Marketing, insiste très lourdement sur l’importance des titres. Vous trouverez des exemples de titres accrocheurs sur son blog. Il insiste sur le fait que les titres du genre « 12 façons de devenir célèbre » sont très efficaces. Il semblerait également que les mots au début du titre se voient donner plus d’importance que ceux en fin. A vous de trouver le bon ordre, tout en faisant attention que cela ait toujours du sens pour les humains aussi !

2) Meta Tag Description

Chaque page de votre site doit contenir une balise meta de type « description ». Cette balise contient un texte qui décrit le contenu de la page. Les mots clés utilisés dans la description ne sont en général pas utilisés pour indexer la page. Cependant, la description reste importante car c’est souvent ce texte qui est choisi pour décrire un lien dans les réponses des moteurs de recherche. Une bonne description + un bon titre = un clic.

3) Meta Tag Keywords

Cette balise meta de type « keywords » permet de spécifier les mots-clés spécifiques à votre site, et ainsi orienter les moteurs de recherche. Les mots-clé devraient être approximativement au nombre de 10. Le livre précédemment cité consacre plusieurs pages rien qu’à l’explication du choix de ces mots-clés. Pour résumer, les mots clés doivent être choisis de telle sorte que :

– ils correspondent aux mots que les clients vont utiliser pour trouver votre site

– ils doivent faire partie des mots que les gens cherchent vraiment, pas de mots qui sont utilisés une fois tous les 10 ans

– il est réalisable de se positionner dans les 10 premières réponses de Google lorsque ces mots sont recherchés

4) Optimisez les URLs

Pour cela, utilisez des permaliens. Les permaliens sont des liens du genre : « www.siebmanb.com/search-engine-optimization-en-7-etapes ». Celui-ci, dans mon cas, remplace les liens WordPress par défaut, qui sont « www.siebmanb.com/?p=234 ». Ainsi, les moteurs de recherche pourront également vous référencer sur la base des URLs des articles.

5) Des sous-titres tout aussi percutants

Vos pages vont contenir à coup sûr des sous-titres. Ces sous-titres attirent nos yeux lorsque nous parcourons un page web, et il en va de même pour les moteurs de recherche, qui y accordent de l’importance. Pour cela, utilisez les balises <h1>, <h2> ou <h3> pour vos titres les plus importants. Et créez des sous-titres qui en jettent !

6) Des images avec un champ de description

Le référencement est toujours assuré par un robot, qui par définition ne peut pas lire les images. Ils ne voient donc pas ce que représentent les images sur vos pages. Vous devez donc dire aux moteurs ce qu’elles représentent, et ainsi leurs donner de l’importance. Pour cela, utiliser les balises « alt » des images, prévues à cet effet. C’était également utile à l’époque où certains internautes naviguaient sans afficher les images, le texte alt remplaçant l’image.

7) Faire pointer vers votre site

Enfin, la meilleure manière de générer du trafic et d’améliorer votre référencement est de vous faire citer par d’autres sites. Votre importance vis-à-vis de Google dépend des sites qui pointent vers le vôtre (un article sur le fonctionnement de Google est à venir). Pour cela, vous avez 2 choix :

– demander directement au webmaster de faire pointer son site vers le vôtre, ce qu’il fera à coup sûr s’il juge votre site intéressant

– vous focaliser sur le contenu. Si celui-ci est suffisamment intéressant, les gens vont naturellement créer des liens vers votre site.

Il est évident que vous devez faire pointer vos sites et différents profils sur les réseaux sociaux vers votre nouveau site.

Voilà, vous savez tout. Je vous rappelle que l’outil Website Grader permet de vérifier que vous avez respecté correctement toutes ces contraintes…

En savoir plus En savoir plus Source Source Illustration Illustration

2 réponses à “Search Engine Optimization en 7 étapes”

  1. Nhat Minh dit :

    Hum, c’est pas franchement mon domaine, clairement. 😀 Mais c’est utile de rester au courant de ce qui fait tourner le business.

    Bref, juste pour commenter sur le meta keywords ; ça fait des années que Google déclare ne pas en tenir compte. Cf. http://www.mattcutts.com/blog/keywords-meta-tag-in-web-search/

    Ceci dit, c’est toujours essentiel de trouver les bons keywords. De ce que j’en sais, la pratique communément admise pour les refourguer, c’est de fabriquer son URL avec ça, autrement dit de subtilement (ou moins subtilement…) glisser dans l’URL les keywords. Dans les titres aussi, mais c’est plus difficile à faire pour que ça reste suffisamment « humain ». Ya eu pas mal d’articles de SEO sur le sujet. J’en ai pas sous la main, mais tu devrais regarder de ce côté-là.

    Et oui, je sais plus où je l’ai lu, mais les premiers mots des titres / URL sont privilégiés. Ya des règles empiriques ; ya des gens qui disent qu’au-delà du 5e mot, c’est trop. Apparemment (tout est empirique dans le domaine de la SEO après tout…), tu es pénalisé si tu fais des URL trop longues pour y refourguer plus de keywords. Basically, on peut considérer que l’importance des keywords dans l’URL est une fonction décroissante dont le support croît avec le nombre de keywords.

    Pour le meta description, chui moyen d’accord aussi, mais ça c’est très subjectif, pour tout ce qui est blog ou genre ; si l’on ne met rien, Google va prendre un snippet de la page qui contient le ou les mots recherchés, et ça donne ~une dizaine de mots de contexte dans la recherche. Si ton site, c’est un blog, avoir une description du genre « Blog de Foo. Web, dév, marketing, etc. » ça ne va pas aider. Parce que le mec en face il va chercher un truc précis, qui a toutes les chances de ne pas être dans ta description, mais dans ton contenu (récent), le sujet de tes articles. Bon, par contre, pour des sites genre de vente ou quoi, là, je pense que c’est important, parce que les gens qui font des recherches sur ça, ils s’attendence à trouver en face d’eux un magasin, avec sa belle façade, etc.

  2. Siebmanb dit :

    Merci Nhat Minh pour ta réponse.
    Il est possible que Google dise ne pas en tenir compte. Après on peut pas vraiment savoir. Mais avoir une réflexion autour des mots clés est à priori essentiel, même si les mettre dans une balise méta ne sert à rien. Mais tu l’as dis toi-même 😀
    En effet les premiers mots sont privilégiés, je l’ai lu dans ce même livre…

    Le problème majeur c’est qu’on sait pas vraiment comment fonctionne Google au final ! Mais comme tu vas y travailler tu pourras avoir l’info à la source !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *