J’étais au Salon des Entrepreneurs 2012

siebmanb au Salon des Entrepreneurs
Le 1er et 2 février j’étais à Paris pour le Salon des Entrepreneurs, la grande messe annuelle des entrepreneurs en France. Apparemment c’est le plus grand salon du type en Europe, même si je ne vois pas vraiment l’intérêt de ce titre étant donné que l’entrepreneuriat ça reste très spécifique à un pays, surtout en terme d’administration et de financements !

Le tout était assez bien organisé, avec vraiment beaucoup de stands. Beaucoup ne concernent pas l’entrepreneur « de base » comme les stands liés à une certaine région ou les stands de réseaux de franchises comme Subway 🙂 . Les banques étaient naturellement présentes. Leur prestation se limitait à deux choses : donner des cadeaux et prendre vos coordonnées pour qu’un conseiller vous rappelle. J’espérais avoir des réponses à mes questions mais on m’a répondu « je ne suis pas en mesure de vous répondre ici, un conseiller vous appellera ». Pas très utile tout ça. Et bien sûr, beaucoup de stands avaient le droit à leur lot de potiches en mini-jupe qui distribuent des flyers, avec une mention spéciale à l’ordre des Experts Comptables et ses jeunes filles bien trop maquillées qui arpentaient le salon en mini-short.

Concernant les conférences et ateliers, un programme complet. J’ai personnellement assisté à la conférence sur le Financement (j’y ai appris que ce serait facile de trouver de l’argent pour ma création), la plénière sur le Web (où j’ai découvert que c’était un domaine en pleine expansion) ou la création par les jeunes (c’est une force et non un handicap !). J’ai également eu le droit à une intervention de notre ministre de l’économie, qui a d’ailleurs plus fait le bilan du Président que parlé des entrepreneurs et de l’avenir…

Ce que je retiendrai : l’énergie dégagée par le salon et une ambiance entrepreneuriale, qui motive encore plus à créer sa propre société !

2 réponses à “J’étais au Salon des Entrepreneurs 2012”

  1. Leçon #1 du Marketing : « On n’attrape pas des mouches avec du vinaigre. » d’où les jeunes femmes en mini-short, afin d’augmenter le trafic vers les stands et tu connais bien l’instinct grégaire : plus il y a du monde et plus les gens viennent.
    🙂

  2. Siebmanb dit :

    Oui je comprends mais je pensais que dans le monde « sérieux » de l’entrepreneuriat on n’utilisait pas ce genre de subterfuge !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *